Eurodoc Alsace

Pôle de référence documentaire sur l'Europe

Centres de documentation spécialisés

1. Centres de documentations spécialisés sur le site alsacien

Il existe sur le site alsacien des centres de documentation et des bibliothèques qui proposent de la documentation sur l’Europe. Selon le public visé, ils offrent des ressources généralistes ou thématiques.

Documentation spécialisée en Droit

– La Cour européenne des Droits de l’Homme dispose d’une bibliothèque, spécialisée dans le système européen des droits de l’Homme et accessible sur place pour les chercheurs qui en font la demande.

– L’École Nationale d’Administration de Strasbourg dispose d’un Centre de documentation européen au sein de sa bibliothèque avec des ressources à destination des élèves et des chercheurs.

Documentation généraliste pour le grand public

Le Centre d’Information sur les Institutions européennes (CIIE)  de Strasbourg est membre du réseau Europe directe, un service d’information de l’Union européenne. Sa mission est de renseigner le grand public sur les programmes et les politiques de l’Union, ainsi que sur la vie des institutions européennes présentes à Strasbourg.

2. Centres de documentations spécialisés européens

CVCE Website

Centre Virtuel de la Connaissance sur l’Europe (CVCE)

Le Centre Virtuel de la Connaissance sur l’Europe (CVCE) est un établissement public luxembourgeois, créé par la loi du 7 août 2002 et qui a pour mission:

  • de contribuer à une compréhension approfondie du processus de la construction européenne dans ses dimensions historiques, juridiques, politiques et économiques
  • de développer un écosystème numérique ouvert et participatif au service des études européennes en utilisant des technologies innovantes.

Cette mission s’accomplit à travers la création de ressources documentaires numériques pour la recherche, l’enseignement et la formation tout au long de la vie.

Grâce à ses travaux, le CVCE contribue à relever les défis sociétaux dans des domaines porteurs d’avenir au Luxembourg et en Europe à travers :

  • l’étude de la construction européenne, de ses succès et de ses crises, afin d’arriver à une compréhension approfondie de son passé, son présent et ses perspectives futures, et d’y apporter un nouvel éclairage;
  • le développement d’une société de la connaissance ouverte et l’exploitation du potentiel de la société de l’information, tant au niveau scientifique que sociétal
  • le débat scientifique et le progrès de la recherche et des méthodologies scientifiques
  • la sensibilisation des citoyens et la promotion d’une citoyenneté « scientifique »
  • le développement des enseignements et des formations tout au long de la vie

En premier lieu, le CVCE est une communauté de chercheurs et de collaborateurs scientifiques en études européennes qui examinent et documentent le processus de la construction européenne dans ses multiples dimensions, à la fois historique, juridique, économique et politique.

Au sein de son infrastructure de recherche, le CVCE crée et diffuse des publications numériques comprenant des données de recherche enrichies sur la construction européenne et développe pour ses communautés d’utilisateurs des outils et des services innovants fondés sur les TIC. Il élabore un espace privilégié de collaboration, utilisé par des chercheurs en études européennes et en humanités numériques ainsi que par des experts en gestion de l’information, en production multimédia, en édition numérique et en diffusion numérique, qui dépasse les frontières disciplinaires et sectorielles. Cette approche intégrée et innovante, permet d’explorer de nouvelles questions de recherche et de développer de nouvelles méthodes d’analyse et de publication tout en créant une infrastructure de recherche solide, fiable et durable. Elle confère au CVCE un positionnement unique au niveau national et international.

Les disciplines concernées sont le droit européen, les sciences politiques, l’histoire contemporaine, la politique économique et l’histoire politique et économique.

Les travaux du CVCE s’adressent aux communautés scientifiques et d’enseignement et sont accessibles à un large public. Ils se situent dans une approche collaborative. Les chercheurs et les enseignants de l’enseignement supérieur constituent le cœur de cible à côté d’une part marginale de l’enseignement secondaire. Avec une équipe pluridisciplinaire de 35 personnes, le CVCE fait partie des centres de recherche indépendants. Un Comité scientifique, composé de représentant du corps professoral, de bibliothéconomistes et de commissaire valide l’orientation et les choix des thématiques

Environ 2000 publications produites par le CVCE sont disponibles sur le portail. Il structure en même temps les données en arrière-plan pour favoriser les échanges de données et de métadonnées. De surcroît, il propose un système d’exportation des ressources mises à disposition gratuite sur le site. Les travaux, qui utilisent leurs ressources, sont ensuite diffusés sur le site.

 

Maison de l’Histoire Européenne

European Parliament, House of European History

En 2016, la Maison de l’histoire européenne ouvrira ses portes à Bruxelles. Créé par le Parlement européen, ce musée a vocation à devenir un centre de ressources ouvert au grand public comme aux spécialistes de toute l’Europe et d’ailleurs. La Maison de l’histoire européenne a pour but de favoriser la connaissance de l’histoire européenne et de ses prolongements. À travers son exposition permanente et ses expositions temporaires et/ou itinérantes, elle vise aussi à permettre au public le plus large de comprendre le contexte des siècles passés, qui ont façonné les idées et les valeurs européennes. L’exposition permanente se concentrera principalement sur l’histoire européenne du XXe siècle et sur l’histoire de l’intégration européenne, lesquelles seront replacées dans une perspective historique large.

Ce faisant, la Maison de l’histoire européenne cherche à donner aux citoyens des clés pour mieux comprendre l’histoire européenne, replacée dans le contexte mondial, et à faciliter et à animer les discussions et les débats sur l’Europe et sur l’Union européenne. L’exposition sera conçue pour répondre aux attentes de chaque visiteur quelle que soit l’étendue de ses connaissances historiques préalables. Chaque visiteur pourra conduire sa visite à son propre rythme et choisir sa manière singulière de s’engager. Des programmes pédagogiques et culturels variés seront également proposés.

La Maison de l’histoire européenne est installée dans le bâtiment George Eastman, au cœur du Parc Léopold, à proximité des institutions européennes. La visite du musée s’inscrira en complémentarité de celles des institutions européennes et du Centre des visiteurs du Parlement européen (Parlamentarium). Ce dernier s’intéresse en effet au rôle et aux activités du Parlement tandis que la Maison de l’histoire européenne a pour but de mettre en avant la complexité de l’histoire politique, économique, sociale et culturelle de l’Europe.

www.europarl.europa.eu/visiting/fr/visits/historyhouse.html